Time Is Running Out!

Forum RPG sur Doctor Who et Torchwood
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour à tous et bienvenue Invité sur Time is Running Out! Le forum est OUVERT ! Amusez vous bien parmi nous!

Partagez|
I'm here for you, only for you. {Man Version}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 32
Messages : 63
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 32

Fiche Personnage
Age: ~2789
Groupe: Timelords
Epoque: Présent
 I'm the future of The Master, a new generation

Dim 19 Nov - 14:50
I'm here for you, only for you.La musique est la vie, la vie est musique vrai ? J’ai fait cette remarque à ma tendre fille pour tenter de « réparer » les dégâts à venir. Apprendre que son propre enfant est la Déesse de la Vengeance n’est guère plaisant. Aujourd’hui, celle-ci ne m’accompagne pas. Je suis donc de retour sur Terre pour vaguer à mon occupation favorite : mixer la musique.

Londres possède plusieurs boites de nuit réputée, donc le Egg London. Il ne fait pas encore nuit, je suis assise en tailleur sur le sommet de mon T.A.R.D.I.S. Je suis en pleine méditation avant de partir travailler. N’est pas commode que la maîtresse s’occupe de distraire les humains. Je connais et je comprends l’univers, mais je ne suis pas capable d’écouter la musique. Je me rappelle ces paroles, j’ai appris à le faire. Ce travail me convient parfaitement, je peux me mélanger à la masse sans problème. Ils me prennent tous pour une humaine, pas tout à fait ordinaire.

Je me souviens la première fois que je suis venue ici pour chercher un emploi. Au départ le patron ne me prenait pas au sérieux, à cause de mon âge. Je ne suis pas toute jeune physiquement, je ressemble à une femme d’une cinquantaine d’années. J’ai réussi à le convaincre de me laisser lui prouver que j’étais capable de mixer. Depuis ce fameux jour, je viens animer les soirées de ce club très branché. Ce n’est pas tous les jours qu’ils ont une mamie qui les distraie à sa façon. Je me suis inventée donc un nom humain, je ne me fais pas nommer Missy comme on pourrait le croire. Je suis Michelle Epsilon Freï.

Ouvrant les yeux, je sors de ma méditation pour retourner dans mon T.A.R.D.I.S. Celui-ci n’atterrit pas loin de la discothèque, en toute discrétion celui-ci se matérialise réverbère. Me dirigeant vers la salle de bain, je commence à faire des mèches de couleur à ma chevelure. Cela renforce bien mon visage et me donne toujours cette allure de femme dominante. J’attache mes cheveux, puis va chercher ma tenue pour animer les soirées de ces pauvres humains. Une fois prête, je sors sans me faire remarquer. Puis me dirige tranquillement vers les videurs. Présentant mon autorisation de pratiquer mon métier, j’entre dans la boîte de nuit pour y préparer le show de cette nuit.

Plusieurs heures plus tard, les premiers clients commence à entrer. Quant à moi, je me trouve sur mes platines à faire les derniers réglages. Je commence alors à chauffer cette salle, commençant tranquillement, au fur et à mesure que les heures passent l’ambiance devient beaucoup plus festive. Je dois faire extrêmement attention, car me laissant « aller » dans la fête, je crains que ma température corporelle remonte anormalement. Voilà le cadeau de ma fille, je ne maîtrise plus les éclairs comme avant, mais le feu. J’ai remarqué que si je ne me contrôle pas, je suis capable de m’enflammer. Ce serait une véritable catastrophe si cela arrive ici, je mettrai la vie d’innocent en danger inutilement.

Alors que je suis en train de performer, mon regard de Dame du Temps est attirée par des mouvements suspects parmi la foule. Faisons semblant de rien, je continue de mixer tout en surveillant ce qui se passe. Je peux voir de loin le chef de la sécurité s’agiter étrangement, puis je vois un homme suspect tenter de courir au milieu des fêtards. Derrière lui, je constate un homme ressemblant étrangement à mon ancienne incarnation ! Il semble pourchasser un criminel. Non cela ne peut être lui, c’est impossible… il lui ressemble tellement, sa façon de marcher, sa voix si reconnaissable entre mille.

Plus il se rapproche de moi, plus je commence à avoir chaud. Il ne manquait plus que ça… On me demande d’évacuer, ce que je refuse. S’il est bien mon ancienne incarnation, je ne sais pas à quoi, il joue. Depuis quand le Maître s’amuse-t-il à courir après les criminels ? J’en étais une autre fois. Je n’ai pas oublié le message qu’il m’a laissé, qu’il m’en voulait pour lui avoir ordonné de suivre le Docteur. Qu’il m’a renié en me donnant la mort. Intérieurement, j’imagine qu’il est toujours très en colère enfin si c’est bien lui.

Descendant de la scène pour rejoindre cet homme, je me trouve nez à nez devant lui. Je ne sais pas où est passé le criminel, je l’ai perdu de vue. Me rapprochant lentement tout en restant sur mes gardes, mon regard se plonge sur lui. Je reste pendant de longues minutes à inspecter, fermant les yeux et posant la paume de ma main sur moi. Je finis par lui dire :

- Je… je… je t’en prie pardonne-moi. J’aurais dû te suivre et me la fermer. J’aurais dû t’accompagner dans cet ascenseur, tu étais bien plus important que tout le reste. Je t’en prie, je t’en prie, ne m’abandonne pas. Je ferai tout ce que tu voudras, je ne serais pas ton ennemie. Pitié, je suis ton amie. Laisse-moi t’aider à pourchasser ce criminel. propose-je toujours sur mes gardes.

Ma voix est extrêmement tremblotante, j’ignore totalement comment il va réagir. Et encore s’il sait qui je suis. Espérons que je ne me trompe pas sur son identité, je sais reconnaître mon Man Version quand il est prêt de moi. Le regardant avec des yeux remplis d’espoir, un long silence s’installe. J’aimerais tant pouvoir le toucher le prends dans mes bras et le serrer contre moi. Mais ignorant s’il est un sosie ou si c’est bel et bien lui, je suis extrêmement hésitante. Je suis dans un tel état de choc, que j’en oublie presque ce qu’il y a autour de nous. N'était-il pas censé se régénérer ??

Je reviens uniquement à la réalité lorsque ma peau redevient bouillante. Ne me dites pas que c’est lui qui me fait ça bien sûr que si. Ma fille m’a traité d’amnésique, les sentiments que j’avais pour mon Man Version n’ont pas disparu. Je me souviens très bien avoir fricotée avec lui, et il suffit que je le voie pour que cela revienne. Ma respiration s’accélère, mes deux cœurs battent beaucoup plus rapidement que la normale. Au bout de quelques minutes, je commence à transpirer sans que je puisse calmer ce phénomène.

L’attrapant par le col, je l’embrasse m’en fichant royalement du regard des autres sur moi. Ils ne sont pas censés savoir que nous sommes la même et unique personne. Juste une femme et un homme, rien de plus normal.

- Pour répondre à ta question, non ce n’est pas mal. La morale humaine ne s’applique pas à notre espèce. Vivons notre vie comme nous le souhaitons loin des mauvaises langues. lui dis-je en lui faisant un clin d'oeil.
© 2981 12289 0




You deserve my best. I loved being you. Every second of it. Oh, the way you burned like a sun, like a whole screaming world on fire. I remember that feeling, and I always will... and I will always miss it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 27/10/2017
Messages : 14
Date d'inscription : 27/10/2017
The Doctor's Nemesis ~ The Master

Mar 16 Jan - 22:03
I'm here for you, only for you.J’étais au bureau tranquillement bossant sur mes dossiers, je ne pensais pas un jour m’occuper des criminels sur terre. Depuis ma dernière rencontre avec ma fille, je sentais que quelque chose de différent moi, mais impossible de savoir quoi exactement. J’allume ma cigarette pour étudier mon dossier en cours avant de remarque quelque chose sur l’image qui m’interpelle un tatouage d’une boîte de nuit. Et vu la couleur, et les différentes superpositions celui-ci si rend souvent. Je prends mon manteau avant d’annuler mes rendez-vous et de partir pour cette boîte de nuit.

En route, j’allume une seconde cigarette, j’étais plus humain et pas seulement physiquement en contemplant les étoiles, je l'ai trouvé magnifique. Je repense à notre dernière discutions avec ma fille avant de me garer devant la boîte de nuit. Je m’avance vers le videur et lui explique rapidement qu’il faut que j’entre. Un débile encore, je perds quinze minutes à lui expliquer que je suis sur les traces d’un criminel et qu’il est sûrement à l’intérieur. Celui-ci finit par me laisser entré et je tombe sur notre ami assis en train de siroter un whisky.

Je finis par trouver notre homme et celui-ci se mit à partir en courant et le vigile en fait de même. Pourquoi, il faut toujours qu’il se met à courir, il devrait savoir que cela ne sert à rien. Je soupire et marcher derrière eu inutile de perdre son souffle pour si peu. Alors qu’on poursuit le criminel, les autres membres de la sécurité s’efforce d’évacuer de la boîte de nuit. Je suis tellement prit dans ma course-poursuite enfin si l’on peut dire que mon regard n’est pas attiré par la DJ qui est une femme d’environ cinquante ans. Enfin, si, mais pas suffisamment, pour accrocher mon regard. Je n’ai pas retrouvé toutes mes facultés de seigneur du temps et cela pourrait mettre des années voire des siècles.

Je les ai perdus de vu le temps que mon regard était attiré par cette femme, quelque chose me dérange et mon esprit de Time lord essaye de comprendre ce qui se passe alors que mon côté humain ne comprend pas ce qu’il se passe. Mon cerveau et comme parasité parce ce côté humain. Alors que la femme s’approche de moi, elle me fait demander de la pardonner qu’elle est mon amie et pas une ennemie qu’elle m’aidera à attrapé ce criminel.

C’est elle, c’est elle qui perturbe mes sens, mais pourquoi ? J’ai l’impression de la connaître, mais c’est flou comme un voile devant un souvenir lointain. Un souvenir enfoui au plus profond de notre être. Celle-ci me prend le col et m’embrasse avant de me laisser respirer de nouveau et de me faire un clin d’œil. Je ne l’écoute déjà plus, j’ai un flash, vieux et nouveau à la fois. Ah la fois un souvenir et quelque chose qui se renouvelle encore une fois. Je sais qui elle est, je la connais et je ne la connais que trop bien puisqu’il s’agit de moi, enfin une version réincarnée de moi. C’est à cause d’elle que je suis dans ce corps et vu sa réaction, ce n’est pas une version antérieure à celle que j’ai croisé.

- Missy, qu’es que tu fais ici et depuis quand tu es DJ et te fais passer pour humaine ! Y va falloir qu’on parle, mais là, je suis occupé avec cet idiot de criminel qui pense que courir dans tous les sens va servir à quelque chose.

J’ai de la rancœur envers elle et la peine en même temps. Les émotions se mélangent dans ma tête, je n’ai jamais bénéficié d’une telle palette de sentiment, amour, haine, pitié rancœur, tristesse, compassion, tous ses sentiments se ressemble la limite et tellement fine qu’un rien peu la brisée.
© 2981 12289 0



- Half a Monster seeking Redemption -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 63
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 32
Messages : 63
Date d'inscription : 15/11/2017
Age : 32

Fiche Personnage
Age: ~2789
Groupe: Timelords
Epoque: Présent
 I'm the future of The Master, a new generation

Mer 17 Jan - 14:19
I'm here for you, only for you.Encore une fois, j’ai l’impression que tout vient de se figer à tout jamais. Tout semble être au ralenti, comme si le temps lui-même venait de cesser d’exister. J’entends nos respirations à tous les deux, et rien d’autre. Continuant de le fixer du regard, je suis comme hypnotisée par sa présence. Mes sens de Dame du temps sont en éveil, ceci amplifié par le « cadeau » de ma fille.

- Missy, qu’es que tu fais ici et depuis quand tu es DJ et te fais passer pour humaine ! Y va falloir qu’on parle, mais là, je suis occupé avec cet idiot de criminel qui pense que courir dans tous les sens va servir à quelque chose. me rétorque mon Man Version.

Je reste silencieuse pendant plusieurs minutes, c’est bel et bien lui ! Il m’a l’air différent, il me dit qu’il est vraiment en train de courir après un criminel. J’ai dû louper quelque chose quelque part. Que je sois DJ en soi n’est pas si choquant, ne me suis-je pas amusée à faire de la musique de mon cube quantique. Je me demande s’il est bel et bien de la même ligne temporelle que moi. Je ne comprends véritablement pas ce qu’il se passe. Je ne peux m’empêcher de rire à cette incroyable situation.

- Oh, cela fait quelques semaines que je travaille ici. Je devrais te retourner la question, depuis quand le Maître s’amuse-t-il à courir après les criminels ? Je pense que c’est une très bonne idée nous allons devoir discuter toi et moi. Mais dis-moi, est-ce que tout va bien chéri ? dis-je inquiète.

Je continue de le regarder sur toutes les coutures, quelque chose m’échappe. Qu’est-ce qui a changé entre le moment où il est allé dans cet ascenseur furieux contre moi. Et maintenant. Je pense qu’on peut exactement poser la même question pour moi. Je commence à devenir de plus en plus enthousiaste malgré ma crainte. De toute façon ce monde n’est qu’une illusion, ils veulent que ça, que nous changions à tout jamais.

Me rapprochant de lui je me trouve à quelques centimètres, faisant un signe positif de la tête je comprends alors que nous avons réellement pourchassé ce criminel. Qui l’aurait cru ? Personne sur Gallifrey ou même sur la terre n’aurait pensé cela. Qu’un jour le pire criminel de l’univers se met à pourchasser d’autres criminels.

Je suis véritablement enthousiaste et cela s’amplifie de plus en plus. Calme Missy… Calme Missy. J’ai vraiment de plus en plus chaud, mon souffle et ma peau sont des plus brûlants. Je sens que cela va être très difficile de me contenir. Ou comment gâcher des retrouvailles… Je lui fais un sourire digne de moi.

- Oui cet idiot ne nous échappera pas, c’est mal nous connaître. Pourtant une chose m’échappe chéri, est-ce notre fille qui t’a forcé à pourchasser les criminels ? Quelles méthodes souhaites-tu utiliser, la manière brutale ou la manière « douce ». Oh j’imagine qu’elle t’a interdit d’utiliser la désintégration. Que c’est dommage… dis-je sur un ton enthousiaste.

Cherchant du regard ce fameux homme que j’avais entre aperçus en train de courir partout. Je finis par le retrouver, je me dirige dans sa direction en faisant signe à mon Man version de me suivre. Quelques secondes plus tard, mes cheveux finissent par s’embraser. Cela ne dure pas très longtemps, lâchant un soupir. Je continue mon chemin sans rien dire, les flammes s’estompent d’elles-mêmes, mais mes yeux ont changé de couleur. Ils sont passé du bleu habituel à la couleur de feu. Passant ma main de ma chevelure, je me gratte la tête. Tous ces sentiments sont en train d’exploser en moi et c’est ingérable. Je préfère pas provoquer plus de panique qu’il n’en a déjà.
© 2981 12289 0




You deserve my best. I loved being you. Every second of it. Oh, the way you burned like a sun, like a whole screaming world on fire. I remember that feeling, and I always will... and I will always miss it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
I'm here for you, only for you. {Man Version}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La v2 de FoxyBB est sortie !
» Sonorisation de la page d'accueil!
» Les gens du voyage
» épées, rondache, paire d'épées et parades?
» Petite question sur le Mithril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Is Running Out! :: Le Présent :: La Terre :: Europe :: Royaume-Uni & Irlandes :: Londres :: Centre-ville et alentours-
Sauter vers: