Time Is Running Out!

Forum RPG sur Doctor Who et Torchwood
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour à tous et bienvenue Invité sur Time is Running Out! Le forum est OUVERT ! Amusez vous bien parmi nous!

Partagez|
La time line du Physicien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 44
Localisation : Ici et La-bas
Messages : 100
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 44
Localisation : Ici et La-bas

Fiche Personnage
Age: 39 ans
Groupe: Allies
Epoque: Présent
Lost Time Traveler

Mar 14 Fév - 17:49
Samuel "Sam" Beckett
feat Scott Bakula
"Ho Bravo!"




Mes sujets
En résumé



- caractère -Il a passé la majeur partie de son temps dans des corps différents et pourtant aucune once de schizophrénie ne c'est jamais fait sentir. Il a toujours su garder les pieds sur terre même s'il semble ailleurs dans son travail. C'est un homme plus complexe qu'à l'époque où il a débarqué au manoir d'Aelia et avait encore l'espoir de rentrer chez lui. Intérieurement brisé et désespéré, aujourd'hui il a repris du poil de la bête. Il a un grand côté protecteur, peut-être entraîné par son rôle d'ange gardien pendant toutes ces années. Il est très intelligent (QI de 257)et ne se laisse pas totalement impressionner. Tenace et courageux il n'hésite pas à plonger à corps perdu dans la quête frénétique du docteur avec qui il se sent plutôt bien avec chaque incarnation. Il est même fasciné par l'intelligence de ce dernier encore plus forte que la sienne. Il est toujours plongé dans ces travaux et n'a pas trop le temps de lever le nez, mais quand il le fait il se rend compte malgré lui qu'il a travaillé tous une journée voire deux sans rien faire d'autre. Même manger reste pour lui très secondaire. Aelia et les autres habitants du manoir, l'aide beaucoup à sortir de cet acharnement et à vivre un peu plus. Il n'est donc pas rare de le voir dans le Tardis en compagnie d'Aelia et du Docteur à la recherche d'un artefact ou deux.

- histoire - Né le 8 août 1973 à midi trente à Elk Ridge, dans l'Indiana, Samuel Beckett est le fils de Thelma et de John Beckett, un couple de fermiers. Sam a une petite sœur, Kathy, et un grand frère, Tom. Samuel, surnommé Sam, se révèle dès son plus jeune âge, comme un élève très brillant dans de nombreux domaines : il obtiendra six doctorats, notamment en physique quantique (domaine dans lequel il obtiendra un prix Nobel), médecine, astrophysique et langues anciennes. Alors qu'il est occupé à ses études, de nombreux malheurs tombent sur sa famille : son frère se fait tuer durant la guerre du Viêt Nam, sa sœur se marie avec un alcoolique et son père meurt d'un cancer, dû à sa trop forte consommation d'alcool et de cigarettes.

Après avoir tenté de ce marié avec une femme nommée Donna, Sam crée un prototype d'accélérateur temporel devant lui permettre de voyager dans le temps. Malheureusement la seule et unique tentative se solde par un échec et Sam est transféré dans le corps d'un pilote d'essai, en 1956. Dès lors, il essaye de réparer les erreurs du passé intervenant dans la vie de l'individu dont il occupe le corps. Après avoir réussi sa mission (dont les détails sont communiqués par l'ordinateur qu'il a créé, Ziggy et donné par son meilleur amie Al qui peut communiquer avec lui par le biais d'un caisson holographique), Sam effectue un nouveau saut dans le temps, passant de la peau d'une personne à un autre comme s'il la possédait.

Tout au long de ses sauts dans le temps, il souhaite plus que tout rentrer à son époque qui se trouve en 1999 et de cesser de naviguer ainsi dans le passé. Il a d'ailleurs pu sauver son frère de la mort et à même fait en sorte de se marier avec Donna qui au départ avait fui devant l'autel. Malgré cela, il n'est jamais rentré chez lui et fut condamné à voyager éternellement dans le temps. Cependant grâce aux failles temporelles laissées par la GI, Il y eut des interférences dans le programme et il finit par atterrir dans une petite ville anglaise... Vivant, dans son propre corps avec son ami de toujours. Ils rencontrèrent alors une jeune femme (en apparence) du nom d'Aelia. Elle ne fut pas surprise de voir des voyageurs temporels venir de nulle part, mais elle fut surprise quand elle se rendit compte qu'ils venaient d'une autre dimension temporelle...

Depuis, se faisant à l'idée qu'il ne rentrera jamais dans sa dimension, il décide de prendre la vie comme elle vient et de s'en créer une nouvelle. Maintenant il n'est pas rare pour Sam de voyager dans le temps, enfin dans son propre corps, mais il est bien décidé à aider Aelia et son ami le Docteur à refermer toutes ces failles.



Présentation
www

Relations
www

Dernier RP
www


Sujets en cours



Aelia McPherson et Alaric Curtis
- A la naissance il y avait rien, après il y eut la lumière! - www | Aelia a décidé d'emmener Sam voit certaines merveilles de l'univers et notamment de notre belle planète bleue. Mais alors qu'il admire la fin du monde, Irena, le Tardis d'Aelia se comporte étrangement...


Sujets réservés



Prénom Nom
- titre du sujet - www | Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.


Prénom Nom
- titre du sujet - www | Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.


Sujets terminés



Prénom Nom
- titre du sujet - www |Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.


Prénom Nom
- titre du sujet - www | Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.
©️ Kanae de Never-Utopia




Workholic
(c) black.pineapple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La time line du Physicien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» la fiche de Méline Laura
» Aëline
» Session time out...
» Education féline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Is Running Out! :: Avant de rentrer dans le Tardis.... :: Avant de commencer.... :: Fiches de rps-
Sauter vers: