Time Is Running Out!

Forum RPG sur Doctor Who et Torchwood
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour à tous et bienvenue Invité sur Time Crash! Le forum est ouvert! La période de révision pour les examens a commencé. Ne vous étonnez donc pas que le forum ait un peu l'air désert. Seul Sam et War peuvent vous répondre. Merci de votre compréhension!

Partagez|
MessageSujet: Aelia McPherson ~ The Fallen Heiress Mer 23 Mar - 21:40
Aelia McPherson





Aelia "Epsilon Thêta" McPherson
L'hybride née de la folie des Timelords

x x x
Ael, Epsi + 32 ans en apparence + Indéfinissable sur Terre + Gallifrey
Fliquette + Hétérosexuelle + Amoureuse

x x x


In your mind....
La demoiselle qui ne se laisse pas marcher dessus. La demoiselle est connue pour avoir un caractère quelque peu fofolle et qui a du mal à être posée. Elle est quelqu’un de volontaire, d’enthousiaste et de foncièrement gentil. Elle a pourtant la fâcheuse tendance de marcher à l’émotionnel et à l’instinct, et elle est dans ces cas-là très difficile à raisonner. C’est une femme passionnée et entière. Elle n’a pas pour habitude d’enfoncer les gens, au contraire elle serait plutôt tendance à les aider et à les remonter, quitte à paraître parfois collante et un peu trop mère poule. C’est une bagarreuse et cela lui a très souvent joué de mauvais tours. Notamment dans son travail actuel de flic, elle a des tendances un peu extrêmes quand il s’agit de faire parler certains récalcitrants.

Sous ses dehors d'ours mal léchée et de combattante implacable et ce un peu trop souvent, cache un cœur tendre et meurtri par la mort de sa mère et les sévices qu'elle a vécues sur Gallifrey pour devenir l'arme parfaite. Elle manque terriblement de reconnaissance et d'affection de la part des autres, ce qui fait que parfois elle pourrait paraître un peu collante, ou mère poule, car elle a tellement d'amour à donner.

Cependant elle utilise ses pouvoirs seulement en dernier recours. Elle est tenace et courageuse, ne réclamant que très rarement de l’aide. Elle ne supporte pas le mensonge et surtout recevoir des ordres. Elle est par contre profondément marqué par sa mémoire manquante sur certaines parts de son passé, mais aussi, elle culpabilise facilement, surtout vis-à-vis des Docteurs et de la manière dont elle a dû maîtriser ses pouvoirs au détriment de leur propre santé. Elle a une peur viscérale de les perdre, les identifiants comme sa seule famille, notamment le Cinquième, le Huitième, War, le Dixième et le Onzième.... Elle a rencontré certains échos de Clara et a souffert de leur disparition certaines fois... Elle peut faire preuve d’une grande capacité d’adaptation et peut facilement entrer dans la peau d’un rôle si la situation l’exige. Elle recherche son frère, ayant l’impression que cela comblerait ses dernières lacunes en terme de souvenirs…



&  


I love my body!
Aelia est une belle plante et elle le sait. Elle sait s’en servir. C’est une rousse, parfois blonde, les cheveux soyeux et brillants, ondulés et longs, d’un bon mètre soixante-dix avec quelques cinquante-cinq kilogrammes. Oui, Aelia est une belle plante.  Elle a de nombreux cils noirs qui font ressortir ses grands yeux verts qui semblent toujours poser des questions. Etant rousse, elle a quelques tâches de rousseurs qui parsèment son visage angélique et presque parfaitement oval. Lèvres pulpeuses, bien rouges, gourmandes, et parfaites à embrasser, mais si elle ne veut pas, ne vous étonnez pas de vous prendre une droite ou au mieux une gifle.
Quand sa nature vampire ressort, elle a des canines d’environ cinq voire six centimètres qui poussent.  Le blanc de ses yeux deviennent rouge autour de ses yeux qui eux, restent verts. De ses ongles toujours vernis de sombre et parfaitement arrondis, peuvent apparaître des griffes aussi acérés que des serres d’aigle. Ses sens sont décuplés ainsi que sa personnalité et ses traits de caractère. Elle est également plus rapide et plus forte que n’importe quel humain ou Timelord.
Goût vestimentaire, plutôt des tenues moulantes, sombre, cuirs et coton, Jeans et bottes ou jambières.  Style femme fatale et rebelle.

x x x

This is My story
Je suis née il y a longtemps, très longtemps, tellement que j’ai arrêté de compter les années. Je suis un être tabou où tolérance n’existe pas. J’ai l’apparence humaine, rousse depuis toujours aux yeux verts, qui ont tendance à devenir verrons quand j’utilise mes dons. Je suis le fruit de manipulations génétiques sur un enfant de 9 ans. Cet enfant de neuf ans, c'était moi, Epsilon Thêta, fille du Master et d'une de ses concubines. Je préférerai presque l’appellation d’aberration. Oui je suis née d’une union interdite.

J'ai pourtant connu le Soleil, le goût de la liberté. J'ai joué, j'ai couru avec d'autres enfants de Gallifrey. Mon père avait du mal à accepter la compétence paternel avec laquelle il s'était retrouvé à ma naissance. Ma mère était une concubine, elle était aimante et attentionnée. J'ai un grand frère... Mais depuis mon incarcération, je n'en ai que peu de souvenirs et j'ignore ce qu'il est devenu, s'il est encore en vie.

Lorsque j'ai été confronté au grand Schisme du Temps, je n'en ai pas eu peur, au contraire j'ai été fasciné. Rassilon a vu cela, il a vu que je n'étais pas comme mon père, il a du voir mon potentiel guerrier car j'avais du mal à me tenir et pas en coller une à ceux qui me couraient. Oui, je peux le dire, jusqu'à mes neuf ans, j'ai eu une enfance très heureuse.

Un jour que je jouais parmi d'autres enfants de Gallifrey, sous le regard bienveillant de ma mère, les hommes du palais sont venus et m'ont emmené avec eux. J'ai croisé mon père dans les couloirs du palais et il ne sembla pas s'y opposer...

C'est alors que mon cauchemar commence. Attachée sur une table, avec des hommes autour de moi et des lumières aveuglantes. La douleur, la peur, la détresse. Des hurlements sans arrêt, tant que mes cordes vocales me lâchent, jusqu'à obtenir l'arme parfaite, efficace contre tous types de menaces... Pendant des années, je n'ai connu que les murs étroits, l'obscurité et l'humidité de la petite cellule dans laquelle ils me contenaient. J'avais constamment froid. J'appelais sans arrêt ma mère ou mon père pour qu'ils viennent me sauver mais personne n'est venu... Je me rappelle parfois, que j'avais même appelé le Docteur par son véritable nom...

Je ne sortais de ma geôle que pour anéantir ceux qui s’opposaient au pouvoir, ou qui voulait faire la guerre contre les Timelords. Daleks, Cybermen, Sycorax, Judoon... J'ai du rencontré un bon nombre de races... Je n'étais qu'une machine, je n'avais plus la force de penser par moi-même, je ne me contentais que d'obéir...

Moi qui pensait que tout le monde m'avait oublié, mes amis, ma famille... Maman... J'ai peur, je suis seule et j'ai froid... la porte du couloir où se trouve ma geôle s'ouvre doucement et une silhouette se faufile dans le couloir sombre et froid. L'homme s'arrête et s'accroupit devant moi. Je lève faiblement la tête qui était contre les barreaux et la première chose que je vois, c'est une magnifique miche de pain avec un pichet d'eau... Je regarde l'Homme et je n'ose articuler son nom de peur qu'on m'entende.... Docteur, il ne m'avait pas oublié... Il m'apprit également que mes parents ne m'avaient pas oublié, ma mère espérait toujours que je vive quelque part, mon père avait tourné encore plus fou qu'il ne l'était déjà... La première fois qu'il est venu, je n'ai pas vraiment fait attention à ses dires, trop occupée à manger cette délicieuse miche de pain et boire tout le pichet à grosses goulées... Il lui aura fallu plusieurs visites, avant que j'accepte de lui répondre et d réapprendre à me comporter non comme une machine sans âme, mais comme l'enfant que j'étais. L'enfant qui pourtant avait bien grandi et devait avoir une belle vingtaine d'années désormais. Il voulait m'amener à me rebiffer, à me rebeller, à reprendre ma liberté et c'est ce que j'ai finalement fait... En pleine Guerre du Temps...

J'ai refusé de me battre…  J'ai repris possession de ma vie, et de mes dons. Je n'oublierai jamais les derniers regards que j'ai échangé avec ma mère, cette éclair de fierté. Elle est morte brutalement, foudroyée par le Gantelet de Rassilon. Le Docteur me prit la main et m'emmena avec lui dans son TARDIS avant que la foudre de son gantelet ne me touche moi aussi. J'ai perdu de vue le Maître à cet instant précis. Ma seconde vie venait de voler en éclat. Peu de temps après, le Haut Commandement de Gallifrey m’exila, ne me faisant plus confiance… C'est vrai, je n'avais plus rien. Je n'avais plus de maison, mais j'étais avec mon sauveur le Docteur. Il avait fermement décidé de prendre ma rééducation en main. Pour mes dons, il n'y avait pas de problèmes, je savais les utiliser, mais pour la vie normale, il y avait un nouveau chemin à parcourir... Il me réapprit à me comporter comme un être vivant doué de pensées et de sentiments, mais il ne put corriger mon esprit belliqueux que j'avais toujours eu.

Je dois être en fin de compte sa compagne la plus vieille, même si je ne me montrais que rarement. Son TARDIS d’ailleurs me faisait bien ressentir cependant que ma présence était indésirable… Et puis il y a eu cette mystérieuse fille, surgissant de nulle part dans la Timeline du Docteur et disparaissant tout aussi vite, parfois tragiquement. Je sais ce qu'elle est, je l'ai toujours su. Il y a des versions d'elle que j'ai beaucoup pleuré, d'autres que je n'ai pas connu. Mais elle était là quand le Docteur était en danger, mais que je ne pouvais pas sauver, comme c'est arrivé très souvent...

La première fois qu’elle m’a éjectée, j’ai atterri dans le Nuremberg du milieu du XIVe siècle. J’ai atterri dans un Pique-Nique entre deux personnes. Une servante et un moine qui avait renoncé à ses voeux. L’homme qui était là, pris sa lame et la mit sous ma gorge alors que mes attributs étaient sorties, ailes noires comprises. Il m’a pris pour une créature du diable… Après quelques explications il me laissa partir. Pleine Peste Noire… J’avais perdu espoir que le Docteur vienne me chercher. J’allais tomber malade et devenir un fléau pour toute l’humanité, mais non, le Docteur m’a sauvé des griffes de cette épidémie maudite… Quel que soit sa régénération, je suis toujours restée dans l’ombre, errant dans le TARDIS et m’efforçant de ne jamais tomber sur ses compagnes. Je n’étais pas tout à fait à l’aise d’ailleurs, c’est sûrement pour cela que je les évitais, même si elle sentait une présence. Même si vers la fin, j'avais commencé à sa demande de sortir de plus en plus souvent et l'accompagner dans ses voyages... Officiellement!

En fait, avec le recul que j’ai aujourd’hui, je me suis rendue compte que je l’ai toujours aimé, quel que soit sa forme, mais de différentes manières… Amical, amoureuse, paternel, fraternel. Mais il est quand même arrivé que la mésentente pointe son nez et elle est toujours là. Paradoxalement, je serais prête à mourir volontiers pour qu’ils restent en vie…

Plusieurs mésaventures de ce genre, plus ou moins longues m’ont faits découvrir l’espèce humaine sous d’autres points de vue…  Mais toujours j’ai cherché à les protéger.

C’est alors qu’un jour… Je fus grièvement blessé sur une planète aborigène. Je ne sais plus quel Docteur s’était, dans quel contexte, ce que je sais par contre, c’est que ces indigènes m’ont amené dans leur temple qui était en réalité un TARDIS dont le circuit de compression avait été endommagé. C’est à l’intérieur de ce temple que je me suis régénérée pour la première fois. Chose impossible, le temple réagit étrangement à ma régénération et le temple disparut pour devenir une cabine bleue, comme celle du Docteur. Comme si par mimétisme, le TARDIS avait pris la forme du dernier de sa race. C’est ainsi que ce TARDIS me choisit. A mon réveil, le Docteur était là, mais il avait changé. Encore. Il était terriblement jeune, costard cravate et converse. Lorsque je fus totalement sur pied, je visitai mon nouveau chez moi… Avec un pincement au cœur, car je devais désormais apprendre par moi-même sans avoir le Docteur près de moi. Tout était clair... Je savais ce que je voulais, qui j'étais... Et surtout que ma mère, par-delà la mort, ne m'avait jamais abandonné, fusionnant son âme avec un TARDIS qui allait m'appartenir... Elle devait le savoir au moment de sa mort...

J’ai donc voyagé de mon côté. Et quand je suis arrivée sur Terre, je me suis aperçue qu’une vie toute tracée m’attendait à l’instant où j’avais atterri. J'ai remercié en silence le Docteur d'avoir préparé le terrain, à la minute où j'en aurai besoin. Souvent j’ai regardé dans le ciel attendant de voir une cabine téléphonique similaire atterrir. J’ai donc fait une vie sur Terre, en tant que commissaire de Scotland Yard, qui me rappelait bien des souvenirs... Un écho d'une autre vie peut-être...

Je ne suis pas tombée amoureuse d'un humain... Non, je n'avais qu'une envie c'est de revoir mon Docteur. J'utilisais désormais mes dons de créature de guerre pour mes enquêtes et protéger l'humanité. Le Docteur me manquait. Les voyages me manquaient. A mon tour, comme par mimétisme, je me suis trouvée des compagnons. Dont un vampire que j'ai transformé, le premier. Alaric Curtis. Il est professeur d'histoire à Londres, au même lycée que... Clara Oswald, Notre Clara qui avait ses échos parsemés dans toute la ligne temporelle du Docteur. Mais je ne dis rien, je sais qui elle est... Ce n'est pas l'heure comme dirait quelqu'un que j'ai déjà vu quelque part...

J’ai rencontré un autre voyageur temporel alors qu’il apparut à la porte de mon manoir. Il s’appelle Sam Beckett. Dans une dimension parallèle il avait créé un projet appelé Quantum Leap. Et son invention était en prototype et il voulut faire le test lui-même, et cela a échoué, il s’était retrouvé à faire des sauts dans le temps sans pouvoir arrêter le process. Et là, il avait atterri en étant dans sa peau à lui et pas d’un autre, et son ami et compagnon hologramme se retrouvait bien réel. Mais cela ne s’arrêtait pas là. Venant d’une dimension parallèle lui aussi, chose qui n'arrive jamais pourtant, Sherlock Holmes fit son apparition… Comment il a fallu lui expliquer que je n’étais pas l’Aelia de son monde…  Je sais qu’au fond il a compris, mais qu’il fait exprès que cela ne soit pas le cas peut-être par peur que je ne l’abandonne comme la sienne. Les aberrations temporelles ne faisaient que commencer. Voilà que des Docteurs et des Maîtres font leur apparition. Super, je n’en avais pas assez croisé des Timelords barjos après avoir regardé le Schisme temporel ? Faut croire que non. Et me voilà avec toute une ribambelle de TARDIS créchant dans mon jardin aux côtés du mien qui se sent très mal à l’aise. Je devais également faire face à mes propres erreurs… Alaric, Elijah, et maintenant Sam qui était désormais aussi vampire que moi… En tout cas juste assez pour faire flipper son ami. J’ai tenté de me rapprocher d’un Docteur des plus gamins, le Onzième, mais au retour de sa River Song, notre lien est resté amical…

Depuis Trenzalore, les anomalies temporelles n’ont pas cessées de se multiplier… Si bien que Rose, la compagne de mon Docteur Costard-cravate-converse l’avait complètement oublié… Je suis restée dans l’ombre, quelques fois même au sein de son TARDIS… Mais j’étais là quand je le sentais trop mal, sans pour autant le coller…

J’ai appris par la suite que mon père n’était qu’autre que le Maître… Il m’avait abandonné, enfin d'après moi, car il n'avait rien tenté pour empêcher les gardes de Rassilon de m'enlever et de me faire subir de tels sévices... Des années plus tard, j’imagine ce qu’il a du ressentir quand il m’a vu aux côtés du Docteur. Apparemment il s’est régénéré…. Encore, peut-être aurais-je une chance de m'expliquer avec lui, et de retrouver un père.
War Doctor, petit à petit, pris la figure du père que je n’avais jamais eu. Et comme c’est un guerrier, il comprend mieux que tous mes pulsions belliqueuses. Les Docteurs semblent parfaitement au courant de mon passé, parfaitement au courant de ce qu'on m'a fait. Mais certains ont encore du mal à croire que je peux être fiable...

x x x


Behind the screen
Moi ~ Luna
Age ~ 26 ans
Comment vous êtes vous retrouvez dans le tardis? ~ Je l'ai créé Razz
Le forum ? Vous en pensez quoi ? ~ A vous de me le dire
Avez vous lut le règlement? Si oui avez-vous une preuve? ~ Je l'ai signé Razz


BY .SOULMATES






You know you are mad when?
When you are the only one who stand in the storm to relieve friends, and when no one can understand you, Then you are really mad of them!

avatar
Messages : 533
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 921
Localisation : Au manoir

Fiche Personnage
Age: + 800 ans
Groupe: Timelords
Epoque: Présent
Timelord Insanity Creation
Voir le profil de l'utilisateur http://time-is-running-out.forumactif.org
Timelord Insanity Creation
MessageSujet: Re: Aelia McPherson ~ The Fallen Heiress Lun 28 Mar - 14:02
Aelia McPherson
Présentation terminée Very Happy




You know you are mad when?
When you are the only one who stand in the storm to relieve friends, and when no one can understand you, Then you are really mad of them!

avatar
Messages : 533
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 921
Localisation : Au manoir

Fiche Personnage
Age: + 800 ans
Groupe: Timelords
Epoque: Présent
Timelord Insanity Creation
Voir le profil de l'utilisateur http://time-is-running-out.forumactif.org
Timelord Insanity Creation
MessageSujet: Re: Aelia McPherson ~ The Fallen Heiress Mar 29 Mar - 18:23
Tenth Doctor
Bravo Ael, ta fiche est validée et tu vas à présent pouvoir te faire des amis par ici, demander des rps par !
Amuse-toi bien à travers le temps et l'espace!


avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 32

Fiche Personnage
Age: 0
Groupe: Timelords
Epoque: Présent
Tenth Doctor
Voir le profil de l'utilisateur
Tenth Doctor
MessageSujet: Re: Aelia McPherson ~ The Fallen Heiress
Contenu sponsorisé
Aelia McPherson ~ The Fallen Heiress
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Aelia MacMillan [Validée]
» Fallen Galaxy
» Happy B-Day Fallen !
» Aelia Pertinax
» REcherceh de Deck List

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time Is Running Out! :: Avant de rentrer dans le Tardis.... :: Présentations des personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: